Appels à communication

Au travers du prisme de la transition écologique, le colloque T2020 présentera 4 sessions complémentaires.

Chaque session est organisée selon des sous-sessions complémentaires, avec des exposés et une période d’échanges autour des posters. A noter : les films sont également acceptés (voir ci-dessous).

Date limite de soumission : 3 février 2020

 

  • S1 Alimentation durable

    S1-1 L'agriculture urbaine, vecteur de transistions écologiques (.pdf)

    Les contributions attendues concernent les rôles de l’agriculture urbaine dans l’alimentation durable en explorant plus particulièrement les projets relatifs au design territorial, politiques alimentaires urbaines ou analyse des projets d’AU multifonctionnels et hybrides tels que : les jardins collectifs, familiaux ou d’entreprise ; les fermes urbaines ; etc

    S1-2 Les transactions ville-campagne (.pdf)

    Les contributions attendues concernent donc l’alimentation et les sociabilités ville-campagne : agritourisme, divers types de marchés, transitions organisationnelles et fonctionnelles des exploitations agricoles (hybridations) et leurs liens à leurs territoires.

    S1-3 Agroécologie et accompagnement aux changement de pratiques (.pdf)

    Les contributions attendues concernent les conditions d’une production agricole durable.

    Par exemple, l’évaluation, la promotion et l’optimisation des services écosystémiques, la valorisation agronomique des matières organiques ou les enjeux de la vie du sol ; ou encore, l’accompagnement aux changements de pratiques des agriculteurs, viticulteurs ou jardiniers, et aussi les changements de gestion pour des sites non agricoles : par exemple la création d’espaces de nature pour des habitats collectifs ou la prise en compte de la fertilité des sols de sites industriels...

    S1-4 Politiques alimentaires durables et territoires en transition (.pdf)

    La session propose d’examiner cette transition alimentaire à l’aune de deux axes complémentaires, tout en explicitant autant que possible dans les propositions de communication, les cadres méthodologiques pour analyser, accompagner, évaluer les transitions alimentaires dans les territoires et les politiques publiques dédiées.

    Axe 1. Penser les transitions des systèmes alimentaires par et pour les territoires : Acteurs, échelles et action collective.
    Axe 2. Penser la transition par la construction de politiques publiques intégratives.


  • S2 Santé environnementale 

    S2-1 Regards croisés - du terrain au laboratoire (.pdf)

    Les contributions attendues concernent : (i) la modélisation multicritère et interdisciplinaire des phénomènes mis en jeu dans le devenir des polluants dans l’environnement, leurs transferts, transformations et impacts sur la biosphère ; (ii) la gestion des systèmes complexes, l’expertise scientifique interdisciplinaire, les outils d’aide à la décision et le développement de conseils et solutions pour promouvoir la santé humaine et des écosystèmes ; (iii) la connaissance sociotechnique croisée des cycles biogéochimiques, des cycles de vie des différents articles ou matériaux couramment utilisés (ACV), des pratiques développées aux différentes étapes des filières afin d’agir de façon efficiente et contextua- lisée pour éviter, réduire ou réparer les potentiels risques environnementaux et sanitaires ; (iv) la cohérence des systèmes de gestion de la qualité des écosystèmes (eaux, sols, air) avec les enjeux de gestion durable.


    S2-2 Normalisations environnementales et sanitaires des ressoureces naturelles (.pdf)


    Cette session vise à mieux saisir les processus de normalisation des rapports sociaux à la nature et à la santé en mettant en dialogue les dynamiques hétérogènes de définition des problèmes et des solutions "santé et environnement" portées par l’action publique, professionnelle ou citoyenne. Les communications proposées dans cette session peuvent s’intéresser à différentes ressources naturelles (eau, sol, air). Elles porteront sur des politiques publiques, des actions professionnelles ou citoyennes – à l’échelle de leur conception ou de leur mise en œuvre – qui visent à questionner, intégrer ou à réguler l’impact des activités sur les milieux naturels, et/ou de la contamination des milieux sur la santé. Les contributions peuvent (en tout ou partie) interroger les ressources naturelles du point de vue de la fabrique sociale des problèmes et des risques (axe 1), du jeu des négociations et des arbitrages interinstitutionnels que leur protection suscite (axe 2), de la dialectique entre mobilisations sociales et intervention publique dans les domaines de la protection des ressources naturelles et de la préservation de la santé.


  • S3 Transition énergétique
    Les dynamiques de changement dans la transition énergétique (.pdf)

  • S4 Intelligence collective, un vecteur de transitions

    S4-1 Organisation des alternatives
    (.pdf)

    Les contributions attendues pourront être des études d’expérimentations radicales d’organisations en transition (entreprises, collectivités, associations, organisations alternatives, etc.). Se faisant, ces ex- périences pourront illustrer pourquoi et comment, elles questionnent les cadres théoriques et méthodo- logiques conventionnels, ou proposer d’autres cadres plus pertinents pour décrire la réalité du terrain.

    S4-2 L'altérité comme moteur d'innovation pédagogique (.pdf)

    Afin de mieux comprendre si et en quoi l’altérité est un moteur pour la transition pédagogique, les contributions attendues pour la sous-session S4-2 concernent : les innovations pédagogiques, numériques ou non, pourquoi (l’intention) et comment elles se sont construites (participation du public concerné, partenariat avec des associations, interdisciplinarité des projets) ; l’impact de ces innovations pédagogiques pour l’ensem- ble des individus. Ceci permettra de croiser les connaissances sur les pratiques péda- gogiques afin d’optimiser l’offre et les interactions avec les apprenants. De façon complémentaire, sont également bienvenues, les communications qui traitent de la pé- dagogie par exemple et projet, la vulgarisation scientifique, l’accessibilité des ressources pédagogiques numériques, inter/transdisciplinarité.

    S4-3 Agriculture Urbaine et dynamiques sociales (.pdf)

    Les contributions attendues concernent : les dynamiques de transitions écologiques impulsées par les agricultures urbaines, les projets de sciences participatives, les études re- latives à la gestion des conflits d’usage pour les sols, les projets de territoire, les méthodes de concertation et formation citoyennes et la gestion durable des pollutions historiques.

----------------------

Film

Le colloque T2020 propose d’ouvrir le champ des communications aux méthodes visuelles et à l’écriture filmique. Les propositions de communications avec un film seront acceptées. L’intérêt pour le film dans la recherche est croissant, en anthropologie depuis longtemps, en sociologie et en géographie plus récemment (Cf. La création de la Revue Française des Méthodes Visuelles (2018), www.rfmv.fr).

L’audiovisuel en recherche fait écho à des pratiques de terrain qui se renouvellent dans un monde d’images et de sons, à de nouvelles approches pour produire et rendre compte de la connaissance scientifique, pour échanger et débattre collectivement. Si l’on assiste à une « disciplinarisation » des méthodes visuelles, forme d’appropriation en fonction des objets de chaque discipline, elles sont aussi un puissant moteur de transdisciplinarité (Cf. Colloque Entre méthodologie audiovisuelle et création filmique : postures et apports transdisciplinaires en SHS : https://colloquefresh.sciencesconf.org/resource/page/id/5).

Une place sera faite aux propositions audiovisuelles dans les diverses sessions thématiques et plus encore dans la S4-2 L'altérité comme moteur d'innovation pédagogique.

Contact : olivier.bories@ensfea.fr

 

Personnes connectées : 1 Flux RSS